De la Nuit Noire de l’Âme à l’Éveil de la Conscience

La Nuit Noire de l’Âme est un phénomène très particulier, étroitement lié à l’Éveil de la Conscience. Cette phase se manifeste par une perte profonde de sens dans nos vies, nos croyances, elle peut s’apparenter à une sorte de dépression mystique.

Nous voilà plongés au cœur de nos peurs les plus profondes. Cette phase est pourtant nécessaire car elle nous prépare à vivre une véritable transformation intérieure. Le moment où l’on parvient enfin à se libérer des pièges de notre égo. Notre vrai soi est en plein éveil.

Cela fait plusieurs mois que je souhaitais vous partager les expériences que j’ai traversé depuis que j’ai débuté ma pratique de la méditation, il y a sept ans. Certains peuvent s’imaginer que les techniques comme le Yoga, l’Hypnose, la Sophrologie conduisent forcément à une vie toute belle et édulcorée. En tant que Sophrologue et énergéticienne, j’accompagne aussi les personnes vers l’éveil de leur conscience. Je me rends compte quotidiennement que le chemin qu’ils traversent conduit à des bouleversements dans leur vie.

Car changer, c’est douloureux ! Et lorsque l’on commence à faire un travail sur soi, on remarquera peut-être rapidement l’écroulement de certaines sphères de nos vies

  • Perte de sens dans notre activité professionnelle
  • Remise en question de ses relations intimes : son couple, sa famille
  • Certaines amitiés s’effritent
  • Changement dans notre alimentation, notre hygiène de vie
  • On aimerait là, d’un coup, changer de vie complètement, mais ….. par quoi commencer?

Dans cet article, j’aimerais donc vous expliquer le phénomène de la Nuit Noire de l’Âme qui précède la phase d’Éveil de notre conscience. Je vous partage les différentes étapes telles que je les ais vécues, en espérant que cela puisse vous aider à comprendre cette période qui peut être douloureuse.

 

La nuit noire de l’âme, notre crise spirituelle

Les premiers écrits traitant de la Nuit Noire de l’Âme remontent au 16ème siècle, dans le récit de Jean de la Croix : La nuit obscure. Selon cet ouvrage, la Nuit Noire de l’Âme atteint les personnes qui cheminent, par le biais du développement personnel ou de la spiritualité et qui semblent avoir trouvé leur vérité, une certaine sérénité. Et d’un coup : tout s’écroule.

« Plus les choses divines sont en soi claires et manifestes, plus elles sont naturellement obscures et cachées à l’âme. Il en est ici comme de la lumière naturelle : plus elle est claire, plus elle éblouit et obscurcit la pupille du hibou ; plus on veut fixer le soleil en face, et plus on éblouit la puissance visuelle et on la prive de lumière (…). De même quand cette divine lumière de la contemplation investit l’âme qui n’est pas encore complètement éclairée, elle produit en elle des ténèbres spirituelles. »

Dans cette description, je me suis reconnue. J’ai enfin pu mettre des mots sur mes expériences vécues au cours de ces sept dernières années !

À vrai dire, je baignais dans la spiritualité depuis mon enfance mais je cherchais des réponses scientifiques. Arrivée au Mexique pour mes études, je découvrais des civilisations anciennes, la sagesse ancestrale. En 2011, je commençai à me plonger dans une pratique assidue du Yoga, de la Méditation et de l’Hypnose. 2013 : je me formais même pour donner des thérapies, condamnant les industries pharmaceutiques, la manipulation du nouvel ordre mondial, et que sais-je encore.

Mais car il y a un MAIS, je plongeais littéralement dans ma Mort de l’Âme, quelques années plus tard, un phénomène que j’ai vécu en différentes étapes

 

 

Comment se manifeste la Nuit Noire de l’Âme ?

Dans mon cas, j’ai vécu cette phase de « remise en question de mes croyances profondes » progressivement. Je pense, une première fois, après mon accident, quand j’avais dix ans. Et une deuxième fois lorsque je m’installais comme thérapeute il y a cinq ans, une période assez sombre qui dura près de deux ans.

Les témoignages que j’ai pu lire sur la Nuit Noire de l’Âme sont très variés mais on remarque que cette période est précédée par le moment où l’on commence à découvrir notre dimension spirituelle, notre capacité à percevoir l’invisible.

  • On a le sentiment d’avoir compris le sens profond de la vie, de notre existence.
  • Petit à petit, on commence à changer notre hygiène de vie, on prêche pour un mode de consommation plus sain par exemple
  • On peut courir de thérapeute en thérapeute, lire une tonne de livres et être impatient des résultats
  • On a l’impression de détenir notre vérité.

Une fois cet état de béatitude atteint, il se peut qu’un événement bouleversant se produise dans notre vie

  • Accident,
  • Perte d’un proche,
  • Burn-out,
  • Divorce
  • Ou bien, une série de petits évènements qui nous conduisent à remettre en question le bien-fondé de tout ce que l’on a appris pendant ces mois voir ces années.

 

La Nuit Noire de l’Âme dure t’elle longtemps ?

Il existe différentes théories concernant la durée de la Nuit Noire de la l’Âme. Certains parlent de deux mois, d’autres plusieurs années. Selon la sagesse Maya, le temps est cyclique. Circulaire et non linéaire. En quelques mots, notre vie défile en boucle et nous revivons sans cesse des événements similaires, avec une intensité différente.

Dans mon cas, j’ai vécu de nombreuses phases plus ou moins intenses dans ma pratique du développement personnel. Et avec le recul, je pense être entrée dans ma Nuit Noire de l’Âme lorsque je quittais le Mexique, dans des circonstances assez fortes :

  • Burn-out professionnel
  • Impossible de renouveler mon visa
  • Séparation
  • Problème de santé

Et ce, trois mois après avoir commencé à donner des séances de Guidance Angélique. Je décidais de revenir vivre en France, chez mes parents. Après six années d’expatriation, je rentrais bredouille, avec ma chienne « Galleta ».

Je repris mes études en me spécialisant dans les Politiques de Santé. J’obtiens rapidement du soutien pour mon projet professionnel et je partais vivre à Paris. Je pensais m’en être sortis. Mais que ne ni. Les expériences que j’ai pu vivre par la suite m’ont conduit à faire ressortir toute ma part d’ombre enfouie depuis si longtemps.

La Nuit Noire de l’Âme est à mon sens, une phase qui peut être brutale mais qui peut aussi se manifester par la perte progressive de biens matériels, de nos relations, de nos croyances.

Certaines personnes pourront se dire :

À quoi bon méditer si des choses aussi horribles se produisent ?

C’est ça la Nuit noire de l’Âme.

 

La vie est cyclique : le véritable Éveil de la Conscience

Je pensais avoir trouvé ma vocation. Je voulais faire mon Doctorat en sciences humaines : être prof, donner des cours, écrire des articles et des ouvrages. Suite à mes nombreuses opérations pour retrouver la vue, j’ai dû être immobilisé pendant un an.

Je pense que je suis rentrée dans cette Nuit Noire de l’Âme à cette période. Mes vieux démons ont ressurgi à ce moment là. Une phase très sombre, durant laquelle je perdais toute confiance en moi.

  • Je revivais des schémas de relations toxiques : avec mon premier amoureux d’enfance, avec ma famille, avec des anciens amis
  • Je reproduisais des comportements destructeurs que j’avais auparavant
  • J’étais choquée certes, par les multiples opérations que j’avais subi et je devais apprendre à vivre avec des douleurs chroniques

Avec le recul, je comprends que revivais le schéma d’un deuil classique « déni-colère-dépression-acceptation-reconstruction ». Un schéma que l’on revit sans cesse, finalement. Mais sur le moment, je me disais vraiment:

Pourquoi avoir passée autant de temps à vivre sainement et à méditer pour devoir ensuite vivre avec un traitement médical ?

Moi qui avait fait tout ce chemin « spirituel », je ne comprenais pas pourquoi le sort s’acharnait contre moi !

Je pense que nous revivons sans cesse les mêmes expériences. Ce que nous pouvons changer est notre façon de réagir face aux évènements.

L’heure la plus sombre est celle qui vient avant le lever du soleil.

Il existe une polarité certes, l’ombre et la lumière. L’univers est vibration. La Nuit Noire de l’Âme est la période qui précède le Lever du Soleil, ou l’Éveil de notre Conscience

 

 

La Nuit Noire de l’Âme : à quelle âge ? Peut-on la vivre plusieurs fois ?

Certaines personnes disent qu’ils existent une à deux Nuits Noires de l’Âme dans une vie. Comme des « petites morts ». Quand il y a un AVANT et un APRÈS.

Il n’y a pas d’âge, à mon sens, pour vivre des étapes fortes dans nos vies. Dans mon cas, lorsque j’ai perdu mon œil, j’ai remis en question de nombreuses choses (je m’intéressais déjà à l’astrologie étant petite !).

Les phases très sombres que j’ai pu revivre en tant que jeune adulte sont pour moi, le symbole de la fin d’un cycle, d’une certaine renaissance.

On peut vivre plusieurs phases qui s’apparentent à la Nuit Noire de l’Âme au cours de nos vies. Selon moi, grâce aux nouvelles énergies du 21 décembre 2012, nous expérimentons une accélération du temps.

Il se trouve qu’avant d’incarner notre corps, notre âme avait prévu certaines missions (j’approfondirais cet thème dans un futur article). Nous pouvons mourir sans avoir terminé nos missions de vie. Je pense que les nouvelles énergies permettent de « nettoyer » de nombreuses mémoires karmiques. À notre échelle et au niveau collectif.

De plus en plus de personnes se tournent vers le Développement personnel car elles se sentent appelées à réaliser des missions de « guérison » de l’autre, de leur âme. Cela a un impact très fort dans leur vie mais aussi au niveau collectif.

 

De la Nuit Noire de l’Âme à une vie plus consciente

Lorsque mes vieux démons sont ressortis, j’ai repris un boulot alimentaire et je m’inscrivais alors pour une énième formation en développement personnel: pour devenir Sophrologue cette fois-ci. À la base, je fais ces formations par plaisir, car j’aime apprendre et cela me permet de me guider dans ma propre pratique.

À l’issu de cette formation, je lançais mon projet « Au Conscient », qui n’est qu’une simple continuité de ma première installation en 2013, avec le même logo, sous le nom d’Angel Channeling.

Aujourd’hui, ce qui a fondamentalement changé en moi, c’est cette intégration de la polarité. La coexistence permanente entre les évènements voulus et non voulus.

Mais aussi que la vie est véritablement cyclique : je pense que l’on peut vivre de nombreuses phases sombres mais que ces difficultés sont nécessaires pour faire ce travail de nettoyage.

Dans mon projet professionnel, je me suis trouvée: j’ai toujours voulu enseigner, écrire. Mon blog me permet d’écrire des articles sur les sujets qui me plaisent. Je partage ma passion en donnant des cours sur mes sujets préférés.

Entre temps, je me suis mariée, je réapprends à vivre avec mon œil réparé. J’ai surtout appris à utiliser mes expériences et à transformer les énergies pour continuer d’avancer quoi qu’il arrive.

Tout cela pour dire, il est possible de sortir de cette zone d’ombre en prenant le temps de comprendre notre mode de fonctionnement. Quelles sont nos qualités intrinsèques ?

Pour conclure, l’Éveil de la Conscience est la simple continuité de nos phases les plus sombres. Si aujourd’hui, vous avez l’impression de revivre des situations similaires, accrochez-vous à vos rêves.

En intégrant une véritable discipline dans ma pratique de la méditation combinée à un travail sur le plan énergétique, émotionnel, physique et cognitif, j’ai réussi à prendre du recul par rapport aux aléas de la vie. C’est ce que j’enseigne aujourd’hui dans mes formations

J’espère que cet article vous aura permis de comprendre ce phénomène particulier. Je vous envoie pleins de belles énergies.

Avec beaucoup d’Amour
Anne-Charlotte

44 réflexions sur “De la Nuit Noire de l’Âme à l’Éveil de la Conscience”

  1. Ping : Comment atteindre l’équilibre énergétique? – Anne-Charlotte B.

  2. Ping : Le Chakra Couronne : l’équilibre entre le Yin et le Yang – Anne-Charlotte B.

  3. Ping : Nouvelle Lune du 5 mai : un nouveau départ avec des idées plus claires ! – Anne-Charlotte B.

  4. Enfin grâce à toi, je peux placer des termes à ce que je vie actuellement. Ça me fais chaud au cœur de voir que je ne suis pas seule dans cette galère.

  5. Bonjour,
    Ca fait quelques jours que je perçois que je perds mon faux self. Mes fonctionnements d’avant ne peuvent plus fonctionner, j’arrive au bout, et je me sens encore paralysée quand je dois prendre une décision. Je m’en remets à Dieu parce que je ne sais plus rien décider. C’est effrayant, effectivement.
    Ca fera 2 ans dans un mois, je vois qu’il y a encore une ombre qui se réveille mon rapport au travail tel que je ne l’avais jamais vu.
    Il y a deux ans, j’écoutais des videos sur la nuit noire de l’ame, et les flammes jumelles, j’ai compris à ce moment là que je commençais cette nuit noire, et pendant 2 ans, j’ai oublié… et je me suis souvenue il y a une semaine de cette histoire, maintenant quand je lis les articles, je me reconnais complètement.
    Et je me sens rassurée. Ca n’est pas moi qui meure, c’est mon égo. Je n’ai pas beaucoup médité pendant tout ce temps car j’en était incapable. J’ai repris il y a 1 mois , je confirme c’est important de le faire.
    Merci pour cet éclairage.

  6. Bonjour Anne Charlotte!

    De façon intuive, j’ai cherché sur le net la définition de la nuit noire de l’âme…je suis arrivée sur ton article.

    Parfois et surtout depuis quelques semaines j’ai l’impression de devenir folle…

    J’ai eu 40 ans cette année. Mon année 2019 fut ardue…je chemine spirituelle ment depuis l’âge de 20 ans.

    Je vis des angoisses et de l’anxiété inexpliqués et surtout inexplicables…un sommeil perturbé, des crises de larmes, des douleurs physiques très intenses: maux de tête et tensions musculaires vraiment handicapants….

    Des amitiés se sont terminées, une relation amoureuses n’en fini pas de finir…des sauts d’humeur incontrôlables….bref la peur sous toutes ses formes et l’égo qui lâche pas…

    J’ai ce sentiment de peur de la solitude qui m’empêche de vivre…J’ai pourtant pas peur d’être seule…

    Je comprends pas la société de consommation, les réseaux sociaux, la mode etc…et souvent j’ai l’impression que les gens qui m’entoure parlent allemand et moi chinois.

    J’ai su récemment que j’étais passeur d’âmes. Je commence aussi de plus en plus entendre les messages de mes guides…

    De par mon vécu, j’ai tjrs eu tendance à vouloir tout contrôler…par protection…je demande sans arrêt a mes guides de m’aider à lâcher prise sur tout.

    Je me sens si seule mais pourtant je ne le suis pas…c’est un sentiment très très profond de solitude. J’épure comme jamais et je trouve ca très difficile.

    Je suis quand même fonctionnelle au travail mais je trouve parfois mes journées très longues…J’ai eu la chance au cours de la dernière année de faire 2 accompagnements en fin de vie de par mon travail auprès des personnes âgées.

    Ma mission de vie: accompagner les âmes dans la lumière…quel privilège et de plus en plus je le ferai.

    Ça me fait un bien énorme de lire des commentaires et des articles comme les tiens. Merci du fond du coeur.

  7. Merci beaucoup pour ce partage… Je pense être en plein dedans !
    L’année dernière crise d’angoisse à me faire quitter mon week-end en amoureux en Grèce…jai lutté contre, c’est revenu, encore et encore. Ça va faire 1an que j’ai étais mise en arrêt, que j’ai décidé de quitter mon boulot, suivi psy et TCC pour essayer de calmer les angoisses. Mais j’ai l’impression d’être un poisson rouge dans un bocal, je tourne en rond, je ne comprend pas, je lutte. On me dit de profiter de la vie mais je n’y arrive pas si je ne me sens pas utile, alors je tourne et n’évolue pas… J’ai un suivi psy, j’ai eu une séance de kinésiologie où il m’a expliqué que je me sentais incomplète et que je combla is pas tout le négatif des autresj’ai rencontré une chamane hier qui m’a parler de haut potentiel, que je suis une très vieille âme…
    J’ai commandé mon thème natal en espérant avoir des réponses mais là aussi je suis tétanisée à l’idée qu’on m’annonce que j’ai des risque de finir folle… J’ai l’impression d’avoir un poids immense sur les épaules, de devoir accomplir quelque chose de spécial mais aucune idée de quoi ni comment y parvenir.. Et cette part d’ombre qui me fait peur : et si je sombra is dans la folie ? J’ai tellement de cas autour de moi ( bipolarité, surmenage qui a poussé à la folie au moment de se poser….) bref, plus de confiance en moi, en mon avenir… La peur est la maîtresse de ma vie :/ on me dit de faire ce que j’aime mais je ne sais même plus réellement ce que j’aime, ce que je veux, et du coup j’ai une angoisse profond d’être dépressive alors que je tiens à la vie depuis toujours….

    1. Oh ton témoignage est si touchant … Un mal être que beaucoup de personnes ressente … As-tu essayé la méditation et la Sophrologie? Un accompagnement peut-être très bénéfique. Courage, je t’envoie pleins d’ondes positives !

  8. Ping : Nouvelle Lune du 5 mai : un nouveau départ avec des idées plus claires ! - Au Conscient

  9. Bonjour ! Je crois que je suis en plein dedans. Des hauts des bas je m’aperçois de beaucoup d’aide de la haut. J’ai perdu mon travail quitter le père de ma fille en l’espace de 6 mois, les 6 mois après j’étais chez mes parents et je pleurais quasiment tous les soirs j’avais l’impression d’avoir tout rater. Aujourd’hui j’ai déménagé depuis décembre mais un jour ça va et le lendemain je suis à terre comme si je n’avais plus confiance en moi et que je perdais tout. Mais je me relève petit à petit. Les signes sont de plus en plus intense et j’essaie de garder le cap mais parfois c’est dur. Je ne lâche rien et continue à aller vers mon éveil le plus rapidement possible pour enfin être en paix. Merci à vous pour cet article

    1. Bonjour Florence et merci à vous pour votre retour… Malgré toutes ces épreuves, vous avez pu trouver la force d’avancer et c’est vraiment super. La lumière brille toujours au bout du tunnel. Accrochez-vous, vous y êtes presque!!!✨

  10. Bonjour Charlotte
    Je me reconnais beaucoup dans ton témoignage.
    Ayant eu, depuis mon plus jeune âge des expériences mystiques, je me croyais protégé par ce phénomène qu’on appelle « Nuit noire de l’Âme »… sauf que je l’ai vécu à plusieurs reprises de façon cyclique … mais pas de façon aussi brutale que la dernière qui m’a mis KO pendant deux ans ; j’en sors à peine et cela s’est manifesté par un « Burn Out » brutal suite à un « Choc Post Traumatique », caractérisé par une agression mettant en danger mon intégrité physique. Grâce à des techniques de méditation, de respiration, de marche en pleine nature et de Reiki je me trouve complètement guéri aujourd’hui, comme par enchantement, un matin en me levant …
    Je suis coach holistique depuis plusieurs années, comme quoi …

    1. Bonjour Franck et merci pour ton témoignage. J’imagine que cette période a du être rude…. Et je suis ravie d’entre que grâce à toutes ces épreuves, aujourd’hui, tu partages à ton tour ce qui t’as aidé!! Le chemin est parfois long!! Bravo pour cette reconversion qui a du sens!!

      1. Bonjours je viens de m’éveille et je pense que tous passe dan le sens inverse pouvais vous me contacter

      2. Anabelle Bibeau

        Bonjour A.Charlotte!
        Je viens de lire ton article sur la nuit noire de l’âme et je veux te remercier d’avoir partagé comment tu l’as vécue.Je compatis fortement avec toi pour le bout où tu parles de ton oeil,ça m’a touchée.Quel courage!Je m’en inspirer au pendant ce passage très douloureux et lourd à porter.Ton article m’a donné des pistes,et je t’en remercie mais pour l’heure,disons que je vis dans le « dark »et j’ai du mal à trouver une faille de lumière dans cette noirceur mais,c’est temporaire.Je me le répète souvent d’ailleurs car je fais face a de forts découragement.Toute ma vie est au point mort,ainsi que mon énergie.Merci encore pour cet article,je me sens moins seule…avec affection ana🌙⭐💫✨

  11. Ping : Le Chakra Couronne : l’équilibre entre le Yin et le Yang - Au Conscient

  12. bonjour et merci pour ce bel article très touchant. J ai vécue une nuit noire de l’Ame des plus percutante dirons-nous…en un mois, j’ai tout perdue…Amies, amis, couple, emploi; santé, repère familiale et logement. sans rentrer dans les détails…je ne croyais plus en grand chose et surtout pas en moi même. je me suis retrouvée à terre…et j ai due apprendre le sens du mot humilité et amour inconditionnel…j ai également eu l’occasion d’apprendre le pardon…pourtant un an avant je pensais avoir compris bcp en terme de spiritualité….la Nuit noire de l’Ame m’as vite fait comprendre que non. Je n’avais plus que mes yeux pour pleurer et mes mains et ma foi pour prier et méditer…mais c’est aussi au même moment que j’ai vécu ce qu’on pourrait nommer des expériences dites mystiques..il me fallait alors aller plus loin et chercher des personnes ou des témoignages identiques à ce que j’avais vécue. Et ce afin de pourvoir le partager et comprendre ce phénomène. Mais revenons à la nuit noire de l’Ame qui m’a amener à voir autrement…le ciel en moi. Si je devrais dire quelque chose en terme d’évolution c’est que comme un arbre qui pousse, la nuit noire de l’âme nous aide à enfoncer nos racines profondément dans le noire du sol, pour prendre son élan pour à la surface pouvoir aller encore plus haut. C’est un étape, un moment dur à passer, un peu comme chez le dentiste lol mais après on peut briller…bien à vous tous

    1. Bonjour Nina et merci pour ce magnifique témoignage…. C’est ainsi, être capable de percevoir la partie la plus belle de notre être, après la tempête, le calme arrive;… Bravo à toi pour avoir traversé cette étape et je t’envoie pleins de lumière?

  13. Dix années… ça m’a pris dix années noires… j’en sors à peine depuis quelques mois… Le changement est bluffant et magnifique…. Bon courage à tous! la lumière est au bout du tunnel, accrochez vous…

    Avec tout mon amour !

    Zo

  14. Merci Ann-Charlotte,

    Ce texte me fait tres reflechir et j’apprecie beaucoup tout ce que tu nous enseigne et en plus pour moi c’est des references que j’aime bien.

    Bonne continuite a toi dans la lumiere, amour et paix

  15. florence.savornin

    Bonjour et merci pour cet article!

    Je m’y reconnais énormément! Je remarque aussi énormément de ressemblance entre ton parcourt et le mien, ça en est vraiment déroutant !! Beaucoup de similitudes, de points communs.

    Très intéressante cette vision de la nuit noire de l’âme, au final ca signifie accueillir ses parts d’ombres parce qu’en étant plus éveillé, on en est capable ! L’ombre et l’obscurité, la douleur et le bien être, sont les deux faces d’une même pièce.
    Je suis heureuse de voir que je sors doucement de cette looooongue période de nuit noire, je retrouve peu à peu la lumière en moi. Toujours garder l’espoir 🙂

    1. Oh merci beaucoup pour ton commentaire Florence. En effet, il s’agit juste d’accepter cette part d’ombre et de lumière en chacun de nous. Les méditations avec la Lune t’aideront justement à prendre du recul par rapport à tout ca. Et bien sur, à remplir de lumière ton âme.?

  16. Bonjour et merci Anne Charlotte!
    Votre article vient de m’aider à comprendre certaines choses qui se passent dans ma vie et qui dur encore et encore depuis des années déjà.
    Je travaille pourtant sur moi depuis une quinzaines d’années, et j’avance très très lentement!
    Je consulte régulièrement des thérapeutes en tout genre pour comprendre mais cela ne change pas grand chose.
    Je crois que je vais me mettre à la meditation pour aller chercher les reponses au fond de moi!
    Mille merci au plaisir de vous lire!
    À très vite!
    Sylvie

  17. Bonjour Anne-Charlotte,
    Je lis avec beaucoup d’intérêt ce que tu publies et que je reçois avec plaisir.
    A l’instant j’étais sur mon ordinateur et je vois le titre « la nuit noire » et je suis entrain de lire le dernier livre ( pur roman) Joël Dicker, dans lequel il parle tout le temps de la nuit noire. Donc ton thème m’a encore plus interpelé. Je me demandais si ce que je vis est une nuit noire.
    Il y a un peu plus de 3 ans j’ai fait un gros burn-out. Je m’en remettais à peine, que j’ai entrepris avec mon mari, une thérapie de couple parce que certaines choses n’allait plus . Nous étions marié depuis 30 ans, nous ne nous sommes jamais disputés et c’était l’ HOMME de ma vie , enfin je le croyais.Et voilà la vie change on entreprend à ma demande une thérapie parce que j’avais découvert que mon mari dépensait des sommes astronomique sur des sites très peu convenables.
    Après six mois de thérapies, ayant découvert que sur un de ces chantiers à l’étranger il avait passé une nuit accompagné et voyant que notre couple n’évoluait pas, j’ai demandé à ce que l’on se sépare. J’avais peur qu’il s’effondre, mais il a accepté, comme s’il n’attendait que cela. 15 jours après il partait pour 3 semaines de vacances que nous avions prévus de passer ensemble.
    1 semaine après avoir décidé cette séparation j’ai découvert qu’il prenait de la coke, et ce depuis plus de 20 ans. Au mois d’août il est donc parti en vacances. Au mois de janvier il m’apprend qu’il a quelqu’un,qu’il vit avec elle. Je me rends compte quelques jours plus tard que tout le monde était déjà au courant. dans mon entourage. Il en avait parlé aux enfants ( qui étaient très mécontent) il en avait parlé à mon frère au mois de septembre,qui lui a du porter cela et voir m’a souffrance en ne pouvant pas m’en parler parce que mon mari lui avait demandé de se taire)
    2 jours plus tard j’apprends que cette personne à 20 ans de moins que lui, et qu’elle a passé les 3 semaines de vacances avec lui et qu’en fait il sortait déjà avec elle quand j’ai demandé la séparation.
    Cela fait maintenant 1 an que nous sommes séparés.
    J’ai bien entendu été aidé par un psychologue.
    Aujourd’hui je suis heureuse, je ne peux pas dire autrement, même si je ne sais pas de quoi mon avenir financier sera fait, parce que je n’ai pas de travail, et vu les dépenses astronomiques de mon futur ex-mari, je ne pense pas qu’il interviendra pour m’aider.
    J’ai fait une formation reiki il y a deux ans, j’ai fait il y a 3 mois une formation de massage relaxant ainsi que massage assis, pour me lancer et gagner ma vie.
    Je ne sais pas ce que cela va donner.
    Mais je n’ai pas peur, je suis sensé commencer cet activité au mois de septembre , c’est à dire dans une semaine.
    J’aurais encore tellement de choses que j’aimerais te dire, mais voilà .
    J’ai découvert les « Lettres Christique » qui m’aide énormément, qui parlent comme toi de l’énergie que nous sommes, de la partie énergétique materialisé que nous sommes et de toute celle que nous ne voyons pas.
    J’ai découvert tellement de belles chose .
    Je voulais te demander si tu penses que ce que j’ai vécu est une nuit noire.
    Parce que pour moi « nuit noire » c’est aussi la dépression, le trou noir et je ne l’ai pas vécu ainsi , même si j’ai beaucoup souffert énormément souffert, je n’ai jamais sombrer dans la dépression, je suis toujours restée debout.
    Alors est ce ça ou pas.
    Je te remercie infiniment de la patience que tu as pris à me lire
    très belle journée et avec tout mon amour
    Manuella

    1. Bonjour Manuella. Ton histoire est très touchante…. C’est marrant que tu parles de ces lettres car je l’ai connais! Une belle révélation! Alors, concernant la nuit noire de l’âme, disons qu’il y a plusieurs phases… Dans mon cas, c’était après avoir découvert toutes ces belles choses que j’ai ressenti cette nouvelle quête de sens. Je pense ensuite que nous vivons cette expérience différemment. C’est une fois avoir que l’on a intégré la Spiritualité, il peut y avoir une sorte d’ouverture, de changement très profond en nous. Quoi qu’il en soit, je te souhaite beaucoup de bonheur dans tes nouveaux projets ? Tu me tiens au courant de tes avancées ? Avec tout mon amour aussi ?Belle journée ? Anne-Charlotte

  18. Ping : Comment atteindre l'équilibre énergétique? - Au Conscient

  19. Merci beaucoup Anne Charlotte pour cet article! Je ne l’avais pas lu jusque maintenant et je comprends pourquoi. C’est aujourd’hui que je l’intègre.
    Je pense vivre en ce moment la nuit noire de mon âme. En effet c’est très inconfortable…
    Merci pour ton partage, ca me fait du bien de lire que la lumière arrive. Je ne la voie pas encore mais j’espère qu’elle va revenir ?
    A bientôt ?

      1. Enfin j’ai trouvé larticle , merci Anne Charlotte de m’avoir renvoyé vers votre blog . J’ai commencé vraiment à faire un travail sur moi il y a environ 29 ans, lors de mon 2 ème accouchement. J’ai fait une grosse hémorragie, fissure a l’utérus, transfusion, soins intensifs… Apres cela j’ai été suivie par une homeopathe formidable qui m’a dit  » quand vous saurez pourquoi vous avez voulu mourir ça aura mieux » Évidemment la réponse a été longue à venir, et je l’ai eu enfin, comme un déclic, environ 7 ans après . Ça a été un vrai chamboulement dans ma vie, divorce,licenciement ( abusif pour refus de mutation) Peut être était ce là que j’ai traversé ma nuit noire de l’âme ?🤔 en tout cas, après lecture de votre récit, c’est le sentiment que j’en ai . Je pourrai écrire longtemps comme ça, je suis bavarde 😅 j’ai traversé des galères, certes, j’ai eu des relations nocives, dans les domaines professionnel et personnel, mais sur mon chemin, j’ai rencontré de belles personnes avec qui je reste en contact . Et ma cerise sur le gâteau c’est qu’ il y a un peu plus de 6 ans j’ai rencontré mon âme soeur, mon alter égo💖 ( à 60 ans ) nous nous sommes mariés le 22.02.2020 ( chiffre 1 en numerologie,: nouveau départ…) et je suis HEUREUSE, comblée avec mes 3 petites filles et les 5 petits enfants de mon mari . Je fais toujours de belles rencontres, même virtuelles ( la preuve, vous en faite partie 😊). J’ai une sofrologue que j’adore, qui nous fait travailler sur les 5 blessures de l’âme ; je fais des méditations, en ce moment c’est plutôt sur les chakras et sur la gratitude… Je continue mon évolution au fil des jours, des mois, des années… Voilà mon parcours ☺ belle continuation et à bientôt

  20. Forniès Magaly

    Pour moi aussi c’est la première fois que j’entends parler de « la nuit noire de l’Âme », et du coup ça me parle énormément. Ça le permet de comprendre ce qui m’est arrivé à partir de la fin 2009.
    J’ai eu 30 ans et dès le lendemain, c’était comme une force en moi plus forte que moi, j’ai « balancé » … »je démissionne » à ma patronne (ma maman avec qui je travaillais depuis 10 ans) après une énième dispute, 1 mois après je partais sans rien derrière…je suis rentrée dans une grande surface pour un CDD (j’y suis toujours) et là je me suis aperçue qu’il y avait une vie, moins de 6 mois après je me séparais de mon mari…. J’avais une peur énorme, mais c’était plus fort que moi…en fait, j’ai envoyé toute ma Vie en l’air comme un joli feu d’artifice, et hop on recommence depuis le début !!
    Et depuis, j’ai énormément d’abord galéré, puis changé, appris, rencontré beaucoup de personnes, certaines avec qui j’ai tissé des liens très forts, d’autres moins, mais toutes m’ont apporté quelque chose de positif, même dans les situations les plus noires. Les situations cycliques que l’univers nous renvoie tant qu’on ne comprends pas les messages ..ça me connais…mais j’avance !!
    J’arrive à comprendre plus rapidement les messages maintenant.

    Mon intuition à commencer à se développer petit à petit, et me surprendre pendant ces années ☺

    Et maintenant je me suis ouverte à la méditation, j’essaie d’être le plus attentive possible pour continuer mon développement personnel, et de travailler cet équilibre entre ombre et lumière comme le disait Cindy Druelle.

    Alors merci pour cet article qui me permet de comprendre une part de moi, merci pour ta lumière. Tout simplement Merci. ??

    1. Oh Magaly, que de changements aussi alors! Je te comprends tellement! Et puis bon, à tout reconstruire, sur des bases différentes alors! Je suis contente que tu es pu rebondir ainsi, et que tu ai pu rencontrer des personnes merveilleuses sur ton chemin pour te guider vers tes rêves ❤️ On fait ce travail ensemble, la dimension collective est si importante!! Je te souhaite un très bon week-end et à très vite ?

  21. Paris. Mylène

    Excellent? je me reconnais tout à fait dans ce processus cyclique.
    J’ai aussi remarqué que tant que j’ appréhende une situation de manière négative,elle fini par revenir encore et encore !
    Jusqu’à ce que je ne pose plus le regard dessus !
    Je remarque aussi la rapidité à laquelle peuvent évoluer les choses. Et lorsque je décide de changer un comportement pénible sur le moment, les répercussions sont extraordinaires ? c’est comme si ça ne faisait plus partie de mon expérience ?

    Ça fait du bien aussi d’intégrer la notion de polarité, cela permet d’accepter pleinement les moments de flop (bon même si ils sont toujours trop long ?)

    Merci beaucoup pour ce partage

    1. Oh Mylène merci pour ce retour!!! En effet, ces évènements reviennent à nous, comme pour nous enseigner de changer de réaction! Ah Sacré Univers n’est-ce pas ? Ces moments peuvent nous sembler long, mais quel apprentissage! ?

    2. «La Force en toi, tu dois trouver» comme dit maître yoda, dans une super production en lien avec les étoiles. Je suis également passé par ce fond du trou, comme je me le représente, peut être en rapport avec le cosmos, l’Univers et Dieu qui me passionne et font vibrer. Depuis mon éveil passe par, profiter de chaque moment, chaque sentiment, vivre pleinement par mes sens et mon clair ressenti, par lequel, j’essaie de me laisser guider spirituellement pour l’instant sur Terre et en finalité, comme la Vérité : Ailleurs. 🌈😇🙏

  22. Cindy Druelle

    Merci Anne-Charlotte pour cet article. Je prend toujours beaucoup de plaisir à te lire ou à t’entendre. Le choix de tes mots éveillent toujours quelque chose en moi.

    C’est la première fois que j’entend le terme « Nuit noire de l’Ame », et grâce à toi je comprend bien le concept. D’ailleurs, ce qui fait particulièrement écho en moi, c’est lorsque tu dis : « Aujourd’hui, ce qui a fondamentalement changé en moi, c’est cette intégration de la polarité. La coexistence permanente entre les évènements voulus et non voulus. » Je prend conscience que c’est ce que je cherche actuellement, trouver l’équilibre entre Ombre et Lumière, ne plus avoir peur de l’Instant ni d’avancer.

    Merci pour ce beau témoignage et ce bel article

    1. Oh Cindy merci pour ton retour!Oui c’est un concept très intéressant à rappeler sur notre chemin de l’éveil ?Oui intégrer cette polarité, choisir son camp certes, se positionner et faire preuve de discernement ❤️ Gros bisous et à très vite ?

    2. Bonjour ce que vous appelez « nuit noir de l’âme » ne serait ce pas aussi la dépression existentielle ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page